Musique

La Chanson du Vendredi #34

 

Musique

La Chanson du Vendredi #33

 

Musique

La Chanson du Vendredi #32

 

Musique

La Chanson du Vendredi #31

 

Musique

La Chanson du Vendredi #30

 

Musique

La Chanson du Vendredi #29

Vous l’entendez aussi, le potentiel Eurovision ?

Musique

La chanson du Vendredi #2

Parce que quand il fait moche, j’ai envie d’écouter des choses hors du temps. Et puis ça colle bien avec le billet de lundi. ^^

Musique

La chanson du Vendredi #1

Comme je ne poste pas régulièrement, et que je suis incapable de tenir des bilans régulièrement, et surtout, pour ne pas me faire oublier, et encore plus parce que j’ai envie et que c’est le week-end, la chanson du vendredi, chaque vendredi (si j’en ai envie, hein, j’vais pas me forcer non plus). Donc, si vous ne partagez pas mes goûts, vous pouvez zapper, je ne vous en voudrais pas (y’a le bidule Last.FM dans la barre, si vous voulez voir avant de cliquer malencontreusement sur Play alors que ça vous irrite les oreilles).

Un extrait du nouvel album de Therion, parce qu’au début, j’ai cru à une blague.

Musique

Enlevez lui son orchestre !

J’inaugure un nouveau sujet dont je n’avais pas encore parlé ici.

Ceux qui me connaissent savent qu’il y a un groupe de musique que j’adore. Si je ne devais en écouter plus qu’un, ce serait celui là. Je suis capable d’écouter le même album en boucle pendant des heures, je deviens une groupie qui chante en coeur pendant les concerts (pathétique ? j’assume !), ce groupe a bercé mon adolescence, il a été ma première grosse claque musicale, et aucun autre n’a réussi à l’égaler pour le moment. C’est Nightwish, LE groupe de métal à minettes cucul poneys arc-en-ciel, oui, oui. Donc voilà, j’attendais avec ferveur le successeur à Dark Passion Play qui m’a bien plu sur le moment, mais que j’écoute à peine maintenant, alors que les autres tournent encore avec la même fréquence. J’attendais les studios reports avec impatience, savoir que ça avance, que bientôt, on pourra écouter le prochain, ça fait quand même plaisir.

Il a y deux semaines, un teaser est sorti, teaser plus qu’étrange. Mais bon, ça colle au concept (déjà vu et revu) de la fête foraine hantée. En plus, un film sortira en janvier, dont l’album sera la bande son. C’est génial pour une groupie écervelée (quand il s’agit de choses que j’aime, hein, entendons nous bien) comme moi. Mais voilà, ce teaser a un peu, détruit ma hâte. Trop étrange visuellement, trop « déjà-entendu » acoustiquement.

Ce matin, donc, le premier morceau est diffusé à la radio finlandaise, et est reproduit sur Youtube, encore heureux d’ailleurs, à 9 heures, je suis au boulot, et pas en train d’écouter une radio en finnois. Et là…

Je sais pas à quoi je m’attendais… Mais… Nightwish fait du Nightwish… Forcément, me direz vous. Mais voilà, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu les lignes orchestrales. Certains riffs me semblent famillier également. Peut être qu’au bout de 6 albums, Tuomas a fait le tour ? Peut être que j’en attendais trop ? Peut être que j’ai grandi et que ce que fait le groupe ne me convient plus ? Peut être que c’est l’effet premier single, qui m’avaient tous paru chiants au possible quand ces chansons sont sorties, avant leurs albums respectifs. Ce n’est qu’un morceau pour le moment, et je sais que je vais l’écouter jusqu’à le connaitre par coeur. Je sais aussi que le jour de la sortie de l’album, j’irai l’acheter. Je l’écouterai probablement en boucle pendant un moment, puis je le rangerai à coté de Once et Dark Passion Play, qui souffrent tous les deux du syndrôme de l’orchestre omniprésent. Et pour le prochain, je ne m’attendrai pas à ce que Tuomas réinvente le fil à couper le beurre. Surtout si on le laisse de nouveau jouer avec un orchestre.

Sur ce, je m’en vais écouter Over the Hills and Far Away (oui, mon morceau préféré est une reprise, le comble !) et avoir de nouveau 15 ans.