Metal Cats – Alexandra Crockett

slide_348652_3714794_free

Alexandra Crockett
Editions : powerHouse Books
ISBN : 978-1-57687-677-
135 pages

 

Metal Cats combines two amazing subjects: the extreme personalities of the hardcore metal music scene and their adorable kitties. These incredibly cute and fluffy felines have been photographed with their loving owners in and around the dark abodes of musicians, fans, and promoters of metal including members of the bands Black Goat, Thrones, Isis, Lightning Swords of Death, Book of Black Earth, Skarp, Harassor, Akimbo, Aldebaran, Atriarch, Oak, Ghoul, Ludicra, Holy Grail, Xasthur, Cattle Decapitation, Murder Construct, Exhumed, Morbid Angel, Municipal Waste, Skeletonwitch, Gypsyhawk, Nausea, Phobia, and Napalm Death.

Metal isn’t all dark and disturbing, violent and misanthropic. Metal Cats is proof that while the music may be brutal, the people in the scene are softies for their pets just like you and me…

A portion of the proceeds from this book and a series of benefit shows held along the West Coast will go towards one no-kill shelter in each of the four main cities visited.

Des chats ! Des chatons ! Des chevelus ! Du metal ! Il ne m’en fallait pas plus pour vouloir ce livre, et quand enfin, je l’ai trouvé en librairie, c’est ni une ni deux qu’il s’est retrouvé entre mes mains, et moi, dans la file d’attente de la caisse. Oui, n’importe quoi avec des chatons provoque des court-circuits dans mes synapses, c’est aussi pour ça que nous avons un coussin avec un chaton sur le canapé, au grand désespoir du chevelu qui cohabite avec moi.

Metal Cats est un recueil de photos, collectées sur plusieurs années, de membres actifs de la scène metal, qu’il s’agisse de musiciens ou de techniciens, et de leurs chat (ou autre, hein, on est pas sectaires), soit par Alexandra Crockett, qui porte le nom rêvé, pour les francophones, pour faire un travail sur le sujet des chats, (Parce que oui, quand on m’a fait remarquer le nom, j’ai gloussé.), soit envoyés par les musiciens eux-mêmes.
Si les métalleux souffrent, bien souvent à tort, d’une mauvaise image, les chats en ont également longtemps souffert, et c’est ce point commun qui a donné naissance au projet Metal Cats. Si aujourd’hui encore, les chats noirs sont parmi les moins adoptés, à cause de leur réputation démoniaque, quoi de plus logique que de prendre une engance « démoniaque » en photo, avec leurs compagnons à quatre pattes ?
Certes, certaines photos (sans doute celles soumises par les gens eux-mêmes) ne sont pas de la meilleure qualité, mais on y découvre une facette (plus ou moins) inattendue de ces musiciens de l’extrême, pleine de douceur et de complicité avec leurs animaux de compagnie. Vous pouvez le feuilleter virtuellement sur le site de l’éditeur.
De plus, une partie des bénéfices est reversée à une bonne cause, comme je vous en avais déjà parlé.


moutonmoutonmoutonmoutonmouton

J’espère juste qu’aucun chat n’a été sacrifié en l’honneur de Cthulhu après les photos.

Metal Meowlisha (Oui, c’est la même personne).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s