La parade

En voulant sauver son pitbull chéri et contenter sa fiancée capricieuse, Lemon, parrain des gangsters de Belgrade, se voit obliger d’assurer la sécurité de la première GayPride de Serbie. Pour l’aider dans cette mission impossible, il part à la recherche d’anciens mercenaires. Serbes, musulmans, bosniaques, albanais du Kosovo et combattants croates se retrouvent aux côtés des militants homosexuels. Comment cet équipage hétéroclite qui n’aurait jamais dû se rencontrer va-t-il arriver à transcender les frontières et leurs différences ?

feather

Comme tout le monde parle du dernier Tarantino et que je ne suis pas encore allée le voir (voir un film très attendu la semaine de sa sortie ? Mais vous êtes malades ?! Trop de monde, gaaah), j’avais envie de vous parler du film que je suis allée voir lundi, et qui fût un gros coup de coeur, de manière assez inattendue. Il était projeté dans la plus petite salle du cinéma Star à Strasbourg, et lorsque nous nous sommes installés, il n’y avait que deux personnes dans la salle, moi, et la personne qui m’accompagnait, ce qui a duré jusqu’à la fin des publicités et bandes annonces. 5 ou 6 personnes nous ont rejoint plus tard. Une projection presque privée, en tout petit comité, pour un très bon film qui passera sans doute inaperçu. Après avoir vu la bande-annonce en novembre, j’avais très envie de le voir. Pourtant, il est sorti dans un contexte similaire, à l’heure où des manifestations prônant l’intolérance ont lieu dans l’hexagone. Nous assistons donc à la tentative courageuse d’une poignée d’homosexuel(les) d’organiser une GayPride en Serbie, où les néo-nazis et homophobes pullulent. Grâce à quelques tours du destin, la sécurité de la parade sera assurée par « Citron » (oui, le sous-titre disait Citron, alors qu’on entendait bien Lemon, et je crois pas que Lemon soit le serbe de Citron), ancien soldat de la guerre de Yougoslavie, chef d’une société de sécurité, et homophobe un peu beauf, qui partira en road-trip pour réunir des camarades de guerre, afin d’avoir une équipe de gros bras conséquente. On assiste à l’ouverture d’esprit de ce groupe d’hommes virilistes, et aux débuts d’un mouvement de libération sexuelle, le tout est montré avec beaucoup d’humour, et néanmoins assez de gravité pour que le sujet ne soit pas pris à la légère. (Et d’ailleurs, on peut noter qu’un homme sera prêt à se prendre une raclée monumentale pour vous si seulement vous sauvez la vie de son animal.o_O Et que les vieux films, ça rapproche les gens.)

Il est sorti le 16 janvier en France, et il ne restera certainement pas longtemps à l’affiche, donc allez y tant qu’il est encore temps !



moutonmoutoncorbeaumoutonmouton

Une réflexion sur “La parade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s